Il y a : 1 personne sur le site.

Liste des poèmes

Fai par mon crapo rien qu'a moi fait par liloumagic le 29/07/2009
Lilou, Ma Lune à Moi Le premier quart de Lune, tu ne vas pas très fort C'est le réveil après une longue nuit, tu as besoin de réconfort C'est la demi-Lune, c'est l''matin d'une belle journée Aller Lilou ! Il fait jour, on t’attend, il faut te réveiller C'est les trois quarts de Lune, ça y est, ça commence, le fun, l'amusement Tu joues et discutes avec tes amis, passionnément et amicalement C'est la pleine Lune, tout y est, tout va bien pour Lilou Elle est là, elle est ici, elle reste maintenant juste pour nous Le premier croissant vient de partir, c'est déjà l'après-midi Lilou, reste là ! Alors, joue encore avec nous, tu en as envie De nouveau la demi-Lune, l'autre côté, cette fois-ci Mince, il est déjà si tard ? Dehors, c'est déjà presque la Nuit Plus qu'un quart de Lune, ce moment, le plus dur, toujours Mais ne t'en fais pas, car Demain, Demain sera un nouveau jour La nouvelle Lune, plus rien, comme nous, comme vous, Lilou dort Car Demain, Demain sera une belle journée. Une belle journée, encore.
Le livre que je vois fait par annaym le 06/11/2009
Le livre que je vois à travers tes yeux C'est moi et toi très heureux Tu es le soleil qui m'éclairera dans ton coeur et moi la lumière de ton bonheur Dit-moi que tu m'aime Car tu es le thème De ma chanson qui te dit JE T'Aiime
moii fait par amouna02 le 01/01/2010
MOI Moi, je dis que le bonheur est là, Où, mais dans tes bras. Moi, je dis que la jalousie est là, Où, mais dans ton sourire. Moi, je dis que le silence est là, Où, mais dans tes yeux. Moi, je dis que le désir est là, Où, mais dans ton lit. Moi, je dis que l'amour est là, Où, mais dans ton coeur.
tu ma laissé fait par Dii-Ana le 02/01/2010
Lorsque je suis seule le soir. Je n'arrive toujours pas à y croire. Pour un simple malentendu. Tu ne m'aimeras plus jamais. La réalité est dure à accepter, Car sur notre couple, j'avais tant misé. J'étais convaincue que nous deux, C'étais pour la vie. Et que jamais tu ne me dirais, Des choses aussi horribles. Tu ne peux pas t'imaginer, Combien tu me fais souffrir. Combien c'est difficile à vivre. Tu m'avais fait de belles promesses, Que tu n'as pas tenue. Et moi, comme une idiote, je t'ai crue. Tu paraissais si sincère. Maintenant, je me retrouve seule, Avec nos beaux souvenirs. Car tu n'es plus là, Pour les faire revivre. La tempête se lève, Dans mon coeur. Nos doux moments, Ce place à la douleur. Le désespoir s'empare de moi. Pour me rappeler, Combien je tien à toi.
©Slimshady451 2006-2015 - Design de Slimshady451 - Page vue 238536 fois